La Lettre de Standard 216 N°24 (4/4)
27 décembre 2002

Consultations de notre site www.standard216.com

Nous n'avions jamais eu l'occasion de vous détailler la fréquentation de notre site Internet. En vous rappellant qu'il fut créé en mai 2001 par Arnaud Oudard, puis refondu en avril 2002, voici les comptes mensuels de ces derniers mois :
- septembre 2002 : 279 visites et 1625 pages consultées;
- octobre 2002 : 599 visites et 3043 pages consultées (mois du Congrès de l'U.T.P.);
- novembre 2002 : 391 visites et 2678 pages consultées.

 

Des nouvelles des deux trolleybus offerts en 1980 au Musée de Shende en Allemagne

Cela fait 22 ans que les Vétra VBF nĄ de parc SGTE / SÉMITAG 633 et 653 furent offerts à un Musée situé dans la région de Hannovre, à Sehnde-Wehmingen : le Hannoversches Strassenbahn Museum.


Après être resté plusieurs années garé en extérieur, le Vétra VBF nĄ653 est maintenant protégé sous une remise.

Des rumeurs alarmistes couraient à leur sujet depuis plusieurs années. Pendant l'été 2001 un membre de notre association voulut en avoir le coeur net et n'hésita pas à faire le voyage : environ 2000 km aller-retour.

Le nĄ633 avait été ferraillé plusieurs années auparavant.

Il eut par contre la chance de voir le nĄ653, remisé à l'abri, après une longue période garé en extérieur, d'où des stigmates importants. N'ayant pu le photographier parce que le hangar était fermé et la clef introuvable, nous pouvons malgré tout aujourd'hui vous montrer son état, grâce à un membre de l'association France Passion des Transports Urbains résidant à Bielfeld dans le nord de l'Allemagne.

Merci donc à Stephan Von Mach, qui parle aussi bien le franais qu'il réussit à merveille ses photos !

 

Hommage...

A la plus grande exposition que Standard 216 ait faite (1er au 11 novembre 1990 à Grenoble-Alpexpo), le tramway hippomobile c'était grâce à lui, le bus Renault à plate-forme arrière c'était encore lui, le Chausson "Nez de Cochon" c'était toujours lui, qui avait assuré le prêt et la logistique au départ du Musée de Paris du transport de ces véhicules. Il nous avait aussi trouvé de la ceinture de caisse pour notre autobus Chausson, véhicule qui fit tant merveille au Congrès de l'U.T.P. à Grenoble il y a deux mois. Lui, c'était notre ami, Pierre Morel, 79 ans, administrateur du Musée AMTUIR de Paris-Colombes, qui nous a quittés le 11 novembre 2002. S'il y a un au-delà, et parce que le Grand Passage m'autorise maintenant avec respect à te tutoyer, Pierre, où que tu sois, je sais que ton Esprit est tout occupé à la cause des vénérables transports en commun de Paris et de France. Salut, et Merci

Jean-Marie


Retrouvez le supplément de la Lettre N°24 dans la rubrique Ailleurs

La prochaine Lettre de Standard 216 Histo Bus Grenoblois para”tra mi juin 2003. Tirage de la présente Lettre de STANDARD 216 - HISTO BUS GRENOBLOIS : 150 exemplaires

Photos : Jean-Marie Guétat, Jean Yves Mounier et Arnaud Oudard, ainsi que les associations amies de Standard 216 - Histo Bus Grenoblois

La Lettre de Standard 216 - Histo Bus Grenoblois est distribuée aux membres de l'association, aux Musées et Associations nationaux et régionaux, ainsi qu'aux regroupements d'amis qui ont les mêmes buts que notre association : Musée AMTUIR (Paris-Colombes), France Passion des Transports Urbains (Paris), Car Histo Bus (Albi), Rétro Bus Lyonnais et la Fondation Marius Berliet (Lyon), Musée Provenal des Transports Urbains et Régionaux (La Barque-Fuveau), Trolleys & Bus France Provence (Marseille), Musée AMITRAM (Lille), Metz, Amateurs de Camions et Autocars Anciens de la Région Est (Mulhouse), l'Envol (Nancy), Nantes, Tramophiles de la Côte d'Azur (Nice), Roanne, Association pour la Sauvegarde du Patrimoine des Transports Urbains et Interurbains Toulousains, Association des Véhicules Anciens Industriels et Agricoles (Vichy), Musée MTUB (Bruxelles), Musée AGMT (Genève), Musée des Transports (Luxembourg) et Bielfeld (Allemagne).
Cette Lettre est également envoyée aux élus locaux de l'Agglomération Grenobloise et du Département de l'Isère (Syndicat Mixte des Transports en Commun), ainsi qu'aux principaux responsables de la SÉMITAG et de la Régie Départementale des Voies Ferrées du Dauphiné, et enfin aux Autocars Eyraud ((Le Fontanil) et aux Autocars Janin (Tullins).

 

Page Précédente
Page Suivante

 


© 2001-2005 Standard216.com - Tous Droits Réservés - Création Arnaud Oudard
Toute reproduction quelconque du site doit au préalable avoir fait l'objet d'une demande écrite par e-mail